Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 21 septembre 2017

Scroll to top

Top

C’est dans un cockpit qu’est né la transformation du management - Epaidf.fr

Maeva

Brian J. Robertson a vu sa vie professionnelle changée quand il a failli mourir dans un crash d’avion. Patron d’une entreprise d’éditions de logiciels, il suivait un brevet de pilote et parcourt, sur une distance seul.

Pendant le vol, un voyant dont il n’a pas de connaissance s’allume, mais au lieu de comprendre ce que cela signifie, ce dernier opte pour la vérification du bon fonctionnement de l’ensemble des instruments. Un choix a failli lui coûter la vie, car il va se perdre dans un orage, sombre, sans radio.

Plusieurs mois après, il se revois les décisions qu’il avait adopté lors du passage du brevet et arrive à une conclusion intéressante. « Je répétais la même erreur, pas dans l’avion, mais avec les travailleurs que je devais diriger au bureau. Or cette erreur qu’a failli me causer un accident, dans le cockpit, est poursuivie dans de nombreuses entreprises », détaille dans son livre « La révolution Holocracy » cet homme qui a créé un système qui changé le management des entreprises avec l’holocratie.

Ce système de management consiste à se baser sur l’appréciation collective de l’ensemble du personnel de l’entreprise pour développer l’adresse, la clarté et la nouveauté. Tout cela se fait par plusieurs modifications fondamentales. Cette formation organisée pyramidale se substitue à une organisation plus réceptive d’équipes qui s’organisent elle-même.