Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

La banque VEB secourue par le gouvernement russe - Epaidf.fr

Maeva

Déjà confrontée à des difficultés financières, la Russie est devra encore faire face à un problème de taille. Il s’agit de venir au secours de la banque publique de développement VEB et lui permettre de rembourser près de 20 milliards de dollars d’emprunts faits à l’étranger.

Jouant un rôle prépondérant dans le système financier de l’État, la Vnesheconombank qui intervient aussi dans les projets importants du Kremlin, avait permis de sortir les banques et entreprises de la faillit lors de la crise financière de 2008-2009.

Cependant, elle a accumulé des dettes pour financer les Jeux Olympiques de Sotchi en 2014, de grands chantiers nationaux d’infrastructures et permis d’acheter des sites industriels en Ukraine. Elle a investi dans des projets qui ne sont lucratifs et s’est éloigné de l’objectif qu’elle s’était fixée lors de sa création en 2007. Son lancement avait été fait par le président Vladimir Poutine en vue de venir en appoint aux exportations, de moderniser l’industrie et contribuer au développement des nouvelles technologies.

Impossible de contracter des prêts aux États-Unis ou en Europe

Suite aux sanctions financières occidentales prononcées à l’encontre de la Russie et à la crise économique la Vnesheconombank s’est retrouvée en difficulté comme la majorité des entreprises publiques russes. Il est impossible à la banque d’emprunter que ce soit en Europe ou encore aux États-Unis. Raison pour laquelle, le Kremlin a voté un plan de sauvetage en vue de lui éviter une faillite.