Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 27 mai 2017

Scroll to top

Top

L'expert Thierry Weinberg soutient les PME dans le cost-killing - Epaidf.fr

Marc
  • Le 8 août 2016

Thierry Weinberg soutient les PME dans leurs réductions de coûts

Parce qu’ils ne savent pas forcément comment s’y prendre, de nombreux dirigeants de PME ne bénéficient pas des aides fiscales en vigueur. S’acquitter des formalités fiscales est un vrai métier, qui ne s’improvise pas.

Selon la Confédération générale du patronat des petites et moyennes entreprises (CGPME) et l’Ordre des Experts Comptables, 86 % des patrons de PME sont favorables à l’instauration d’un taux réduit de l’impôt sur les sociétés, sur la partie des résultats remontés en fonds propres. Une proposition qui avait été faite par la CGPME en 2011. Un chiffre qui traduit l’exaspération des patrons face à une fiscalité parfois lourde et souvent complexe. « Les dirigeants de jeunes entreprises doivent jongler avec une fiscalité qui leur coûte parfois très cher alors qu’ils doivent se concentrer sur le développement de leur activité », s’insurge Thierry Weinberg, fondateur de DoubleV Conseil, société de cost-killing. Ce « fabricant d’économies », comme il aime à se surnommer, estime que le temps perdu à régler les formalités administratives ne permet par aux dirigeants de développer pleinement leur entreprise.

Thierry Weinberg à la pointe des nouvelles mesures en matière de fiscalité

Alors qu’elles ont besoin de réaliser des économies pour grandir, les jeunes PME se retrouvent dans l’obligation de payer de nombreux impôts et taxes. Partant de cette équation insoluble, Thierry Weinberg a créé DoubleV Conseil en 2009. Un précurseur. « Les dirigeants de PME laissent régulièrement l’acquittement de leurs formalités fiscales de côté mais, lorsqu’ils doivent le faire, ils le bâclent par manque de temps, mais également par manque de connaissances des règles en vigueur », résume Thierry Weinberg. L’entrepreneur a donc été l’un des premiers à proposer de délester les entreprises — petites et moyennes, mais aussi plus conséquentes — de cette tâche. Pour leur faire gagner du temps, mais aussi pour leur permettre de réaliser des économies substantielles.

« En s’attardant sur les activités d’une entreprise, en étudiant les statuts des salariés et en étant au fait des nouvelles lois, il est possible d’alléger considérablement la fiscalité », indique Thierry Weinberg. De l’exonération d’impôt sur les bénéfices pour les sociétés implantées dans des zones franches urbaines au Crédit d’impôt compétitivité et emploi (CICE), en passant par les allègements fiscaux pour les jeunes entreprises innovantes (JEI), il existe un tas d’outils permettant aux entrepreneurs d’économiser des fonds ou d’avoir un accès facilité aux crédits. « Cette panoplie d’outils est souvent méconnue des dirigeants, qui ne sont pas tous des fiscalistes nés, résume Thierry Weinberg. Pour booster un ordinateur, ils feront appel à un informaticien. Pour la fiscalité, c’est la même chose. »

Le cost-killing, une mission d’intérêt public ?

Avec DoubleV Conseil, l’homme d’affaires a réussi le pari de s’imposer sur un marché novateur. Derrière le business se cache, pour Thierry Weinberg, une volonté d’aider l’entrepreneuriat. « Les économies réalisées au sein de l’entreprise contribuent à renforcer sa compétitivité », indique le patron de DoubleV, qui assure que « (son) cœur de métier est conçu pour identifier l’innovation. » Depuis 2009, des dizaines de sociétés ont ainsi pu réaliser des économies substantielles sur leur fiscalité. De quoi leur permettre de se développer plus sereinement. « Le monde de l’entrepreneuriat est déjà assez complexe pour ne pas avoir à se soucier des taxes et des impôts », conclut Thierry Weinberg, pas loin de réaliser une mission d’utilité publique.