Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 21 septembre 2017

Scroll to top

Top

Pétrole : les Saoudiens dénient un sommet extraordinaire de l’OPEP - Epaidf.fr

Marc
  • Le 1 janvier 2016

La réunion extraordinaire de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) n’aura pas lieu « début mars », une demande énoncée par son ancien président, mardi 12 janvier, lors d’une conférence pétrolière tenue à Abou Dhabi (Emirats arabes unis). Trois heures après cette information prudente formulée par Emmanuel Ibe Kachikwu, qui est aussi ministre du pétrole du Nigeria, un des producteurs les plus concernés par la chute des cours, deux représentants de l’OPEP ont refusé ce scénario. Le prochain sommet ministériel aura lieu en juin, à Vienne, comme prévu.

LA PRODUCTION DE L'OPEP AU PLUS HAUT DE L'ANNÉE

L’offre de pétrole des pays membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a atteint en novembre son niveau le plus élevé depuis le début de l’année, dopée par une hausse de la production du Nigeria, des Emirats arabes unis et de l’Arabie Saoudite, selon une enquête Reuters. /Photo d’archives/REUTERS/China Newsphoto[/caption]

Ce qui montre que l’Arabie saoudite, qui est premier exportateur mondial et chef de file de l’OPEP, ne veut pas de ce sommet. Malgré la baisse des prix du baril, fixés autour de 32 dollars dans l’après-midi, elle attend que sa stratégie de maitrise des parts de marché, qui a causé cette chute, apporte des résultats satisfaisants. Ce qui veut dire qu’elle oblige ses deux premiers concurrents, les Etats-Unis et la Russie, qui sont de grands producteurs, à produire moins de brut.

Le marché va « se corriger par lui-même »

Cette stratégie commence pour l’instant à produire ses fruits. De l’autre côté de l’Atlantique, le ministère de l’énergie s’attend à un repli de la production de presque 540 000 barils par jour en 2016 (sur 9,5 millions). Mais le début de chute a été équilibré par un supplément dans les gisements du golfe du Mexique et d’Alaska.
Les Saoudiens se donnent manifestement toute l’année 2016 pour y arriver. Ils ont affiché leur détermination, à la fin de 2015.