Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 20 juin 2019

Scroll to top

Top

En 2016, les comptes courants seront assujettis de frais chez BNP Paribas - Epaidf.fr

Marc
  • Le 5 novembre 2015

Pour compter du 01 Janvier 2016, BNP Paris va tirer 2,50 euros par mois à titre de frais de tenue de compte courant. Elle n’est pas la première banque qui a appliqué ce frais, il en existe des raisons dont il faut informer aux clients déjà habitués aux gratuités.

La concurrence est-elle la seule raison ?

bnp-2Jusqu’ici BNP Paris essaie de rendre minimum ses tarifs bancaires, voire le frais de tenue de compte courant est nul. De même Société Générale n’a fait que prévenir, l’an dernier, qu’elle facturerait la tenue de compte à compter de Janvier 2016. De source non officielle, LCL appliquerait également les mêmes frais.

Il est connu que certains établissements ont déjà mis en application cette facturation de tenue de compte courant, par exemple le Crédit Mutuel, depuis le premier octobre dernier, le Crédit agricole, où sept agences gardent encore la gratuité, quatorze banques sur 16 chez BPCE, seize sur les 17 existantes pour les Caisses d’Epargne. A noter que la Banque postale était le précurseur de cette facturation. Aux vues de ces autres établissements, la BNP Paris va prélever 30 euros par an, la concurrence est-elle la seule raison ou quel coût de fonctionnement à prendre en compte ?

Les différents coûts à considérer pour la gestion des comptes ?

A noter que, jusqu’ici, les frais de compte n’ont trop impacté la fidélité des clients pour les autres banques. L’essentiel est de leur informer des raisons. En effet, la mise à jour du compte courant au fil des opérations entraîne des coûts de gestion humaine et des coûts informatiques spécifiques. La sécurisation des opérations, la protection des données personnelles, la surveillance permanente des comptes engendrent des coûts, selon les explications de BNP Paris.

BNP Paris prévoit cependant une ristourne pour ceux qui ont choisi le relevé de compte en ligne, puis exempter ceux qui ont choisi une offre groupée de service en même temps que le relevé de compte en ligne. Effectivement, les banques françaises sont contraintes à facturer la tenue de compte courant à cause du taux relativement bas et le plafonnement des commissions d’intervention pour incidents de paiement.

Article précèdent

There are no older stories.