Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

Epaidf.fr | 25 juillet 2017

Scroll to top

Top

La reprise économique de la France se cache derrière l’investissement - Epaidf.fr

Maeva
  • Le 22 novembre 2016

Le pays est impacté par la crise depuis quelques années, il a donc des difficultés pour sortir la tête de l’eau, mais la situation pourrait largement s’améliorer si toutefois l’investissement était plus conséquent.

Le manque d’investissement a entraîné la France sur une pente raide

La France a été frappée à maintes reprises, ce qui a malheureusement endommagé son dynamisme. Les politiques s’affrontent ainsi autour d’une table rythmée par une multitude de dossiers, dont celui relié au chômage. Ce dernier ne cesse de prendre de l’ampleur en France, mais la courbe ne s’inverse pas. Un entrepreneur a même eu l’idée, en partenariat avec Pôle Emploi, de déployer un outil efficace baptisé Bob Emploi dont l’objectif consiste à réduire le taux de 10%. Ce n’est toutefois pas le seul problème qui mérite une solution puisque la France est touchée par des dettes publiques.

La clé pour renouer avec la réussite dans de nombreux secteurs

Avec ce tableau particulièrement noir, nombreux sont ceux qui se questionnent sur les pistes à envisager pour retrouver ce dynamisme économique. L’investissement public représenterait la clé de la réussite. Ce dernier pourrait avoir une incidence significative au niveau des problèmes économiques tout en permettant de favoriser les prouesses mises en valeur par la technologie. De ce fait, un seul domaine est en mesure d’apporter une solution efficace à d’autres secteurs en crise ou qui sont confrontés à des ralentissements à cause de ce contexte. Cet investissement aurait également les armes nécessaires pour améliorer les conditions de vie ainsi que la modernisation de notre pays.

Même les États-Unis se focalisent sur la nécessité de cet investissement public

C’est pour cette raison que cet investissement public est placé au centre des attentes comme le montre www.financedir.com. Dans la zone euro, plusieurs acteurs ont décidé de collaborer à savoir le FMI (Fonds Monétaire International), l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economique) ainsi que la BCE (Banque Centrale Européenne). Cette vision du continent ne semble pas être la seule, car, sur le sol américain, le son de cloche est pratiquement le même. Hillary Clinton, qui était encore en campagne présidentielle il y a quelques jours, insistait sur le fait que l’investissement dans les infrastructures publiques était primordial.

Cette pensée est aussi partagée par le nouveau président des EtatsUnis, Donald Trump et le premier ministre du Canada à savoir Justin Trudeau. La France doit donc se réveiller afin de relancer cette branche qui pourrait largement améliorer le quotidien.